Les survivalistes, menace ou exemple à suivre?

Si il y a bien un domaine qui fait parler de lui depuis quelques années, c’est celui à la mode sous le terme bien grossier de « survivalisme« .

Cherchant a connaître quelques astuces pour mon potager et mon atelier, j’ai commencé il y a quelques temps à investir certains sites web et certains groupes sur facebook sur le sujet.

Déjà, être un survivaliste, c’est quoi? Apparemment, il s’agirait d’être prêt en cas de catastrophe à grande échelle ou de fin du monde, que ça soit du côté alimentaire, énergétique ou militaire.

J’ai eu très vite envie de fuir ces lieux car tous les jours quasiment, un des membres de ces groupes (jamais le même membre hein) se contente quotidiennement de poser toujours et encore la même question en changeant juste un facteur de situation:

Dites les gars, en cas de fin du monde – invasion zombie – extraterrestre – guerre – pandémie – effondrement économique (rayez les mentions inutiles) vous feriez quoi?

Voila ce qu’est le quotidien de ces groupes, parler de la fin de l’humanité, la souhaiter même parfois. Parler de ses armes à feu et les exhiber est aussi très tendance d’après ce que j’ai pu voir.

Au secours, on se croirait à une convention mad max. Bon, j’ai décidé de résister un peu et de continuer d’observer en participant de façon discrète.

Certaines choses sont intéressantes, d’autres font plutôt peur. Plus j’y réfléchis et mieux j’arrive à me faire une réelle opinion.

Le survivaliste n’est qu’un ado attardé prêt à tirer sur tout ce qui s’approchera de lui en cas d’alerte à grande échelle.

Mais! Parce qu’il y a un mais en effet, je dois avouer que certains points ne sont pas à négliger. Déjà, le mot « survivaliste » est un mot bien horrible pour parler de survie extrême. Pour moi réellement il désignerait la survie contre tous. Le mot « résilient » ou « Autonomiste » correspond plus à ce que je recherchais au début. Être un résilient signifierai tout simplement être autonome sans tirer sur tout ce qui s’approche de vous et surtout sans attendre la fin du monde. Oui, autonome en alimentation, mais aussi en eau, énergies et pourquoi pas même en artisanat ancien.

Au final, j’ai appris certaines choses très instructives, premièrement que les attardés psychotiques maniaques de série télé post-apocalyptiques ne concernent que la moitié des membres qui composent ces groupes. Plutôt rassurant de savoir qu’une fois le tri fait,il y a des gens tout à fait normaux qui composent donc l’autre moitié. D’ailleurs, les seules armes que ces gens possèdent en général s’arrête à des couteaux de chasse grand modèle.

Après avoir longuement observé tout ça, je pense que le gouvernement, au lieu de mettre tout le monde dans le même panier devrait réfléchir à l’avenir de l’espèce humaine.

Aujourd’hui seulement l’on commence à s’inquiéter de la pollution des véhicules, quand il n’ y a presque plus de pétrole sur la planète à puiser.

Aujourd’hui seulement l’on commence à se dire qu’il faut arrêter de gaspiller la nourriture quand on produit plus qu’on ne consomme.

Pour conclure, je pense qu’il devrait être juridiquement obligatoire pour tous:

– D’avoir son potager et de cultiver ses fruits et légumes.

– De récupérer son eau de pluie et/ou savoir traiter son eau soi-même pour la rendre potable.

– De pouvoir prouver qu’on a un stock minimum de denrées non-périssables.

– Que chaque foyer dispose de son groupe électrogène autonome.

– De devoir apprendre un minimum de connaissances sur certains sujets tels que le travail du cuir, du métal et du bois.

Si l’on avait tous un pied dans la résilience ou l’autonomie, une chose est sûre, la terre tournerait surement un peu plus proprement, il suffit de voir ce que les zadistes de l’aéroport des Landes ont pu bâtir pour subsister.

Pour conclure, arrêtez d’écouter tous ces ploucs qui se prennent pour des journalistes et qui insinuent que les « survivalistes » sont des homophobes-racistes-hitleriens-violeurs de petits hérissons et j’en passe et des meilleurs. On a tous quelque chose à apprendre, même du pire individu.

Vous devriez aimer....

Votre nom et Email sont obligatoires, mais ce dernier ne sera pas divulgué.